Notre récolte de ce jeudi 29 avril et quelques nouvelles de la ferme des prés neufs

 

Récolte envisagée pour cette semaine (prévision faite lundi soir

Pommes de terre agria 2kg (GP) /1kg (PP)

Navet

Peut être des choux pakchoi d’extérieur s’ils ont grossi

Oignons blancs et ou échalotes

On va attaquer les carottes pour pouvoir planter des tomates, mais la quantité et le calibre seront limités

Derniers épinards de serre (toujours pour planter des tomates) 

Probablement également des bettes , pour liquider tout ce qui monte en serre

Laitues :une normale de serre par part, et peut être aussi des petites (reste de mesclun) 

Persil en grande quantité (prévoir des recettes !)

Coriandre, un peu montée un peu en fleur en grande quantité

Oseille

Ciboulette (il faut que l’herbe à chat-ciboule ail repousse) avec un peu de fleurs

et des nouvelles de notre maraîcher de la ferme des prés neufs

(message adressé lundi 26 avril au soir )

Heureusement qu’on arrose les légumes et qu’on leur met une petite laine la nuit. 2 degrés cette nuit en serre, ce n’est pas beaucoup pour les tomates qu’on vient de planter. 36 l’après midi serre grande ouverte, comme en plein été , c’est trop même pour elles, alors pour les choux ou les épinards…

Quelques courgettes ont survécu au gel. On plante la seconde série. Il faut bien arroser. Puis après les concombres. Viendrons poivrons et aubergines si le temps ne se refroidit pas.

En légumes de serre à venir, il y a les choux pointus série 1 qui pomment, récolte semaine prochaine peut être, les oignons rouges et bien sûr les carottes semées 3 fois plus que d’habitude mais qui tardent à venir (mulot). Les betteraves montent à graines, même la deuxième série j’ai l’impression. la bette également. Les salades tiennent grâce au voile thermique (contre le froid et le dessèchement).

A l’extérieur, ça pousse encore lentement. En théorie, on a de quoi avoir plein d’épinards et de bettes. Et des navets. Oui, beaucoup de feuilles au printemps. J’ai semé les premières carottes (délai 120 jours) et la première série officielle de radis (d’après les conseillers techniques mais j’en ai déjà fait 3 dehors , une de ratée, 2 qui arriveront peut être). Les choux raves ont souffert à l’extérieur du chaud et du froid. Peu d’espoir. Les choux pointus série 1 semblent bien, la série 2 a un peu grillé à la plantation. Pour l’instant les limaces nous laissent tranquille.

Le printemps est pour les paysans compliqué, surface de serre limitée par l’investissement, donc disponibilité des légumes très dépendante de la météo.  La canicule de l’an dernier nous ayant déjà bien limités sur les légumes de stock qui arrivent habituellement jusqu’à mi avril voir mai (betteraves, carottes courges). 

Et il faut à la fois gérer les légumes d’été et attaquer l’hiver. On a planté un peu de céleris, on prépare le terrain pour les courges avec l’aide des poules et on va semer les premières cette semaine. 

Difficile de réussir à penser à tout et de ne pas stresser. Mais j’ai une bonne équipe avec Sarah et Fabrice, nos méthodes s’améliorent et s’adaptent aux conditions difficiles. 

Les analyses de sol reçues aujourd’hui témoignent de l’amélioration du sol depuis mon installation en mars 2012. Assez nette en serre (quoique variable),  encourageante en parcelle A (transformée en permaculture Fortier * pour accélérer la transition), tout juste notable en parcelle E (à gauche de la serre). 

(* Jean-Martin Fortier est un agriculteur et écrivain québécois, qui s’inscrit dans le mouvement de l’agriculture biologique et dont la spécificité est d’avoir développé un modèle de ferme maraîchère sur petite surface ou micro-ferme).Il est l’auteur du livre “Jardinier maraîcher”,vendu à plus de 100 000 exemplaires, traduit en plusieurs langues et qui a inspiré des centaines de milliers de lecteurs partout dans le monde à imaginer des systèmes alimentaires écologiques, à échelle humaine et rentables

Laisser un commentaire