La création de notre AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne), a été proposée et initiée par l’Association citoyenne d’Education populaire “Morsang en commun” créée à l’automne 2020, à la suite de la campagne des élections municipales de mars et juin 2020.

En complément de plusieurs actions de solidarité en direction des premières victimes socio-économiques de la crise sanitaire suscitée par la pandémie, l’AMAP est la première activité durable portée par Morsang en commun.

Une charte des AMAP en résonance avec l’esprit et les valeurs de Morsang en Commun

La démarche des AMAP correspond tout à fait à l’esprit et aux objectifs de l’association Morsang en commun tels qu’ils sont définis dans ses statuts:

L’Association a pour objet d’intervenir dans le débat public et contribuer à la vie sociale locale de la commune de Morsang sur Orge. 

Elle est un outil de partage de ressources et de création d’initiatives et évènements publics. 

Elle vise à renforcer le pouvoir d’agir des habitant.e.s, citoyen.ne.s et acteur.rice.s de la vie sociale, culturelle et économique de la commune, sur leur cadre et leurs projets de vie.

De son côté, la charte des AMAP prévoit que chaque AMAP vise :

à créer les conditions de la participation et de l’appropriation citoyenne des

enjeux agricoles et alimentaires, notamment par le débat, les apprentissages et le partage

des savoirs. Elle:

– s’organise sur la base d’une implication de l’ensemble de ses membres,

– veille à sa pérennisation et à la circulation de l’information,

– cherche à créer une relation de qualité entre paysan-ne-s et amapien-ne-s dans un

cadre convivial favorisant le dialogue, le lien social, la confiance et la coresponsabilité.

Un démarrage rapide

Les difficultés liées aux restrictions des échanges et réunions au nom de l’Etat d’urgence sanitaire ne nous ont pas permis de populariser ce projet de création d’AMAP aussi largement que nous l’aurions voulu.Nous l’avons cependant concrétisé rapidement , du fait de la disponibilité immédiate d’un maraicher des environs , Erwan Humbert , de la ferme des prés neufs à Longpont sur Orge. Exploitant depuis 9 ans , Erwan travaillait jusqu’alors avec l’AMAP des paniers de Longpont. Une très grande Amap rayonnant sur 5 communes , 80 000 habitants et aujourd’hui partenaire de 3 fermes différentes. Erwan Humbert souhaitant travailler avec une petite AMAP plus propice aux échanges humains , il a fait le pari d’accompagner notre création sans assurance que nous atteindrons l’objectif vité d’une quarantaine de contrat.

C’est ce qui explique notre lancement dès janvier 2021, avec une dizaine seulement d’inscrits, un nombre porté à 21 en mai 2021.

Une AMAP organisée en collectif

L’amap les paniers en commun n’est pas déclarée en tant que telle en association loi 1901, pour qu’elle s’est créée sous l’égide de l’association Morsang en commun. Elle est cependant autonome dans son organisation. D’autre part, il n’est pas nécessaire d’adhérer à Morsang en commun pour participer à l’AMAP : le seul engagement demandé en départ est de manifester par sa signature son accord avec la charte nationale des AMAP et de s’engager à participer au fonctionnement de l’AMAP ( distributions, journée à la ferme, réunions d’organisation). La participation financière demandée vise à couvrir les quelques frais matériels de fonctionnement et l’adhésion de notre collectif au réseau des AMAP d’Île de France. Cette autonomie d’organisation n’exclut pas des initiatives publiques réunissant l’AMAP et Morsang en Commun (projections-débats, conférences, participation à des actions locales sur les enjeux de préservation des terres agricoles, de promotion d’une agriculture biologique , etc…